Colin Farrell raconte ses deux semaines de quarantaine après son retour de Londres

CORONAVIRUS L'acteur a dû se mettre à l'isolement, seul, lors de son retour sur le sol américain

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Colin Farrell
L'acteur Colin Farrell — Zuma / Starface

Colin Farrell a dû se mettre en quarantaine pendant deux semaines à son retour de Londres, et cette expérience l’a changé ! L’acteur a en effet expliqué à GMA News Online qu’il s’est rendu compte, au bout de « neuf ou dix jours », que quelque chose de primordial lui manquait.

« J’ai passé deux semaines, tout seul dans cette maison. Je n’ai pas de partenaire, mes deux enfants étaient avec leurs mères, et j’étais tout seul, pendant deux semaines. Je me suis juste rappelé qu’après environ neuf ou dix jours, je sentais l’absence de contact physique. Et c’était le moment où je me suis rendu compte que quelque chose que j’avais habituellement me manquait : le toucher », a-t-il expliqué.

Même une poignée de main

Et par là, Colin Farrell parle de tout type de contact : « une poignée de main avec la barista au café du coin, un check, n’importe quoi ». « Et cela ne faisait que dix jours », ajoute-t-il.

L’acteur confie en effet, qu’avant cette quarantaine, il n’avait pas dû passer « plus d’une semaine » sans toucher quelqu’un. « Que représente le toucher ? Ça représente la tendresse, l’interaction humaine, un sentiment de communauté », détaille-t-il.

Mais à chaque chose malheur est bon : maintenant que l’acteur peut à nouveau toucher quelqu’un, il sent « de la gratitude ».