Vanessa Paradis témoigne au tribunal pour Johnny Depp contre le « Sun »

JUSTICE Winona Ryder a elle aussi apporté un témoignage en faveur de son ex-compagnon

Caroline Madjar

— 

L'acteur Johnny Depp et la chanteuse Vanessa Paradis en 2010
L'acteur Johnny Depp et la chanteuse Vanessa Paradis en 2010 — zz-arch Arnal/Starface

Le procès en diffamation contre le tabloïd britannique The Sun intenté par Johnny Depp suit son cours malgré la crise sanitaire. Le journal avait qualifié l’acteur de Pirates des Caraïbes de « frappeur de femmes » lors de son divorce houleux d’Amber Heard. Vanessa Paradis, qui a été en couple avec lui pendant 14 ans et eu deux enfants, a témoigné du contraire au tribunal. L’audience s’est tenue hier, au Royaume-Uni, et à distance pour respecter les consignes sanitaires en pleine pandémie de coronavirus.

« Je connais Johnny depuis plus de 25 ans. Nous avons été ensemble pendant 14 ans et avons élevé nos deux enfants ensemble. Durant toutes ces années, j’ai connu Johnny comme étant une personne et un père gentil, attentif, généreux et non-violent », a déclaré l’interprète de Bliss, selon l’ Associated Press.

Impensable

Pour Winona Ryder, qui a été en couple (et fiancée) avec Johnny Depp pendant trois ans, « les accusations (d’ Amber Heard) n’ont aucun sens ». L’actrice de Stranger Things a elle aussi apporté son témoignage en faveur de son ex. « Il n’a jamais, jamais été violent envers moi. Il n’a jamais, ô grand jamais, eu un comportement abusif à mon égard », a-t-elle ajouté.

Le procès, qui devait démarrer le 25 mars et durer deux semaines, a été décalé au 7 juillet. D’autres célébrités, parmi lesquelles Amber Heard, devraient témoigner soit en faveur du tabloïd, soit de Johnny Depp. L’acteur a porté plainte pour diffamation contre la maison-mère du Sun, News Group Newspapers, et l’un de ses responsables éditoriaux, Dan Wootton.