Une journaliste du « New York Times » présente ses excuses à Chrissy Teigen après un clash violent

CLASH L’épouse de John Legend a été tellement blessée qu’elle s’est retirée des réseaux sociaux

20 Minutes avec agences

— 

La mannequin Chrissy Teigen
La mannequin Chrissy Teigen — Los Angeles Times/Polaris/Starface

Chrissy Teigen a connu un début de semaine mouvementé. La top devenue spécialiste culinaire s’est en effet fait tancer par une journaliste gastronomique du New York Times, Alison Roman. La critique a dénoncé le business de l’épouse de John Legend autour de la cuisine, dénonçant un empire qui l’« horrifie ».

« Son livre de cuisine a bien marché, et ensuite, boum, elle a une ligne chez Target (un des principaux supermarchés américains). Et boum, maintenant elle a une page Instagram avec plus d’un million d’abonnés alors que d’autres gèrent son compte. Ça m’horrifie (…). Je n’aspire pas à cela », avait-elle déclaré dans le New Consumer.

Gros choc

Une attaque qui a énormément blessé Chrissy Teigen, qui ne se laisse d’habitude pas abattre par les critiques, et pour cause. La maman de deux enfants est une fan inconditionnelle de la journaliste. Résultat, l’ancien Ange de Victoria’s Secret a décidé de restreindre l’accès à son compte Twitter et de se mettre en retrait des réseaux sociaux.

Consciente d’avoir énormément blessé Chrissy Teigen, Alison Roman a demandé pardon à la star, mais aussi à Marie Kondo, la spécialiste du rangement, qui avait elle aussi fait les frais de son avis tranché.

« Je dois demander formellement pardon à Chrissy Teigen et Marie Kondo. J’ai utilisé leurs noms de façon désobligeante pour essayer de me distinguer, et il n’y a aucune excuse à cela. C’était stupide, insensible et irréfléchi. Je dois apprendre, et respecter, la différence entre être sans filtre et manquer d’éducation. Ce n’est pas à elles de porter le poids de mon apprentissage (ni à personne d’autre) et je suis profondément désolée que Chrissy et Marie en aient fait les frais. (…) Je ne suis pas la victime, et mes insécurités n’excusent pas ce comportement. Je suis une femme blanche qui a et continuera à bénéficier du privilège blanc et je reconnais que cela rend encore plus inexcusable ce que j’ai dit. Il me faut apprendre de cela, et cela me servira de motivation pour être meilleure », a écrit la journaliste.

Des mots qui sont allés droit au cœur de Chrissy Teigen.

« Merci pour cela,@alisonroman. Pour clarifier les choses, cela ne m’a jamais traversé l’esprit de te demander des excuses pour quelque chose que tu as franchement pensé. Le commentaire m’a touché, mais parce que cela venait de toi ! Ce n’était pas comme d’habitude un inconnu qui déteste tout de moi. (…) Je pense que nous sommes pareilles sur bien des aspects. Je me rappelle le moment où je me suis rendu compte que je ne pouvais pas dire tout ce qui me passait par la tête, comme le font beaucoup de mes amis », a répondu la top, qui est donc de retour sur Twitter.