Billie Eilish a été contrainte de se protéger contre un fan insistant

MUSIQUE Le jeune homme s’est présenté sept fois chez la star

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Billie Eilish
La chanteuse Billie Eilish — Avalon / Starface

Billie Eilish a obtenu une injonction d’éloignement contre un de ses fans. Il faut dire que l’homme en question s’est présenté par moins de sept fois à son domicile, comme le relaye TMZ, forçant la star et son entourage à faire appel aux forces de l’ordre pour le déloger. Voyant que l’intervention de la police ne suffisait pas à le décourager, l’interprète de Bad Guy a demandé à la justice de lui imposer une distance réglementaire.


Prenell R., 24 ans, ne peut désormais plus approcher la chanteuse et sa famille « à moins de 200 yards », soit un peu moins de 200 mètres.

Aucun geste barrière

Si la justice a également inclus la famille de Billie Eilish dans son ordonnance, c’est parce que la jeune fille de 18 ans vit toujours chez ses parents. Lundi dernier, comme le rapporte TMZ, c’est donc son père qui a été confronté au jeune homme à qui il a tout d’abord dit qu’il ne s’agissait pas de la maison de la star. L’intrus est malgré tout revenu dans la soirée, agissant « de façon erratique », comme on peut le lire dans les documents officiels. « [Il] est resté sous notre porche, s’est assis et a commencé à lire un livre, tout en continuant à faire un monologue de façon périodique. Mon père lui a demandé à plusieurs reprises de partir, mais il a refusé », a expliqué Billie Eilish. Si la sécurité l’a fait partir, Prenell R. est revenu encore un peu plus tard et s’est cette fois allongé par terre, comme pour dormir. Finalement évacué, il est revenu le lendemain et a essayé d’ouvrir la porte.

Au bout de sept intrusions de la sorte, Billie Eilish en a visiblement eu marre. D’autant qu’en cette période de pandémie, l’indésirable est venu cinq fois sans masque de protection, et les deux fois où il en arborait un, il l’a enlevé à chaque fois qu’il parlait.

Il a également touché les poignées et sonnettes de chez la star, ce qui n’a pas été pour rassurer cette inconditionnelle du port du masque, qu’on soit en pleine crise sanitaire ou pas.