L’affaire de la sextape est classée sans suite pour Kevin Hart

CONSENTEMENT Cependant, la jeune femme présente sur la vidéo peut à nouveau porter plainte

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Kevin Hart
L'acteur Kevin Hart — Gary Mitchell / LANDMARK MEDIA / VISUAL Press Agency

Kevin Hart a obtenu gain de cause. L’acteur vient en effet de voir la plainte déposée contre lui par Montia Sebag classée sans suite, pour un vice de procédure. La jeune femme, qui avait été filmée à son insu ayant un rapport sexuel avec le comédien dans un hôtel de Las Vegas, accusait ce dernier d’avoir comploté avec son ami TJ Jackson pour la diffuser.

Des accusations niées avec véhémence par Kevin Hart, qui affirme que TJ Jackson l’a aussi fait chanter, et que cela ne lui aurait rien apporté de diffuser la sextape. Au contraire, cela a mis son mariage en danger, sa femme, Eniko Hart, étant à l’époque enceinte de leur premier enfant.

Classée sans suite… pour l’instant

Kevin Hart avait donc tenté de faire annuler la plainte de Montia Sabbag, qui lui réclamait 60 millions de dollars, prétendant qu’on lui avait donné les documents légaux de la mauvaise façon. Mais ce n’est finalement pas pour cette raison que le juge a décidé de classer l’affaire. En effet, Montia Sabbag a porté plainte à la mauvaise cour de justice.

Ce qui signifie, selon The Blast, qu’elle peut à nouveau déposer plainte, dans la cour idoine cette fois-ci.

Kevin Hart n’est donc pas tout à fait tiré d’affaire…