Coronavirus : J.K. Rowling fait don de plus d’un million d’euros pour lutter contre le Covid-19

LITTÉRATURE La créatrice d’« Harry Potter » vient en aide aux sans-abri et aux femmes battues

20 Minutes avec agences
— 
La créatrice d'Harry Potter J.K. Rowling
La créatrice d'Harry Potter J.K. Rowling — Photoshot / UPPA / VISUAL Press Agency

J.K. Rowling a fait don d’1,13 million d’euros à deux causes durement touchées par la pandémie de coronavirus : les sans-abri et les victimes de violences domestiques. Son don sera divisé entre deux associations, Refuge et Crisis.

« Comme toujours lors d’une crise, les plus pauvres et les plus vulnérables sont le plus touchés, donc, en l’honneur de la Bataille de Poudlard, je fais un don d’un million de livre sterling (1,13 million d’euros), la moitié ira à crisis.org.uk, qui aide les sans-abri durant la pandémie, et l’autre moitié à refuge.org.uk, parce que la violence domestique a, tristement, augmenté pendant le confinement », a-t-elle annoncé sur Twitter.

Une journée historique

Les sorciers de la saga Harry Potter ont en effet gagné contre Voldemort lors de cette bataille qui s’est déroulée dans la nuit du 1er au 2 mai et racontée dans Les Reliques de la Mort. L’autrice a expliqué pourquoi elle avait voulu marquer cette victoire avec un don à ces deux associations.

« C’est le 22e anniversaire de la Bataille de Poudlard, et pour être honnête, il n’est pas approprié de parler de morts fictives aujourd’hui. Trop de gens ont perdu leurs proches dans le monde réel. Donc en cet anniversaire de grande victoire de la sorcellerie, je pense aux personnes qui travaillent pour nous protéger nous et notre style de vie. Trois travailleurs essentiels sont dans ma famille et comme tous ceux dans mon cas, je suis tiraillée entre la fierté et l’anxiété », a-t-elle ajouté.

J.K. Rowling a également été touchée par le coronavirus personnellement, puisqu’elle avait précédemment confié avoir développé tous les symptômes. Si elle n’a pas été testée, elle va aujourd’hui bien.