VIDEO. Alanis Morissette dénonce la culture du viol dans l'industrie du disque

MUSIQUE Pour la chanteuse, le monde de la musique est mûr pour avoir son propre #MeToo

Caroline Madjar

— 

La chanteuse Alanis Morissette
La chanteuse Alanis Morissette — Lionel Urman/Panoramic/Starface

Dans une récente interview avec le Sunday Times Magazine, Alanis Morissette s’est insurgée contre la misogynie et la culture du viol qui sévissent dans l’industrie musicale.

« Presque toutes les femmes de l’industrie musicale ont été agressées, harcelées, violées, a-t-elle posé. C’est omniprésent - même encore plus dans la musique que dans le cinéma. C’est juste tellement normalisé. »

Si la chanteuse s’est retenue de donner des noms, il suffit de penser aux scandales qui ont éclaté ces dernières années pour prendre conscience que quelque chose cloche. Malgré les affaires sordides qui ont éclaté autour de R. Kelly, Dr. Luke ou encore Russell Simmons, l’industrie musicale n’a pas encore connu le séisme provoqué par #MeToo à Hollywood.

Tôt ou tard

« Sexe, drogue et rock’n’roll ? Comprenez crasse, transpiration et agressivité. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que le milieu ait sa propre explosion d’histoires, a poursuivi Alanis Morissette, avant d’aborder son propre cas. Beaucoup de choses sont arrivées : abus sexuels, exploitation, diminution financière. »

Espérons, avec Alanis Morissette, que la libération de la parole interviendra rapidement au sein de l’industrie musicale. Mieux vaut tard que jamais.