Victoria Beckham s'oppose à une marque de cosmétiques australienne

COPYRIGHT L'ex-Spice Girls veut être la seule à disposer des lettres V et B et ce n'est pas une blague

20 Minutes avec agences

— 

La styliste Victoria Beckham
La styliste Victoria Beckham — Future-Image / ZUMA / VISUAL Press Agency

Victoria Beckham a intenté un procès à la marque australienne de soins de la peau VB Skinlab, car, selon elle, l’utilisation de ces initiales pourrait égarer les consommateurs du pays, sa marque de vêtements et de produits de beauté utilisant les lettres VB en Australie depuis 2016.

En outre, l’ex-Spice Girls affirme que l’utilisation, sur le site Internet de la marque, d’une « mince femme brune aux cheveux longs », similaire à sa silhouette, ajoute à la confusion.

Raté

Cependant, le mois dernier, le registre australien des marques a statué qu’il y avait « de claires différences » entre les deux labels, notamment « la stylisation des lettres VB chez VB Skinlab, la présence d’une ligne horizontale, et l’ajout du mot "skinlab" ». D’après ABC, l’office des marques « est particulièrement peu convaincu » par la plainte de Victoria Beckham, qui a néanmoins fait appel. Une audience aura lieu ce mercredi.

Pendant ce temps, la bière australienne Victoria Bitter retient son souffle…