Coronavirus : Tom Hanks et Rita Wilson participent à une étude pour développer un vaccin contre le Covid-19

RECHERCHE Le couple hollywoodien avait contracté la maladie le mois dernier

20 Minutes avec agences

— 

Les époux Tom Hanks et Rita Wilson
Les époux Tom Hanks et Rita Wilson — AdMedia/Starface

Rita Wilson et Tom Hanks ont été parmi les premières célébrités à révéler avoir été infectés par le coronavirus, à la mi-mars. Alors quand il a fallu trouver des volontaires pour aider des chercheurs à développer un vaccin contre le Covid-19, les deux acteurs, depuis guéris, ont dit oui, sans hésiter.

« On a récemment été appelés pour une étude et on a donné notre sang. On attend d’avoir des nouvelles pour savoir si nos anticorps pourront être utiles afin de développer un vaccin. Et on veut savoir si notre plasma peut être donné à des gens qui souffrent du virus, maintenant que nous sommes immunisés », a révélé l’actrice dans l’émission CBS This Morning.

Pas de miracle avec la chloroquine

L’actrice s’exprime aussi sur le sujet, très controversé, de la chloroquine, considérée par certains médecins (en particulier en France par la professeur Didier Raoult) et par Donald Trump et ses équipes comme un médicament miracle. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Rita Wilson, qui a été traitée avec cette molécule, est beaucoup moins enthousiaste que ceux qui s’expriment sans avoir été touchés par la maladie.

« Je peux seulement vous dire que je ne sais pas si le médicament a marché ou si c’est juste que la fièvre s’est arrêtée d’elle-même. Je n’avais plus de fièvre, mais la chloroquine avait des effets secondaires tellement violents que je me sentais totalement nauséeuse et que j’avais des vertiges et des faiblesses dans les muscles. Les gens doivent faire très attention avec ce médicament. Je ne sais pas s’il est très utile dans ce genre de cas », a indiqué la star.