Coronavirus : Le prince Harry s’adapte difficilement à son nouveau quotidien

MEGXIT Le père d’Archie doit faire quelques concessions pour son épouse

20 Minutes avec agences

— 

Le prince Harry
Le prince Harry — Starface

Le prince Harry semble avoir du mal à gérer tous les changements survenus dans sa vie récemment. C’est en tout cas ce qu’affirme son amie de longue date, la primatologue Jane Goodall.

« Je ne sais pas quelle voie va prendre sa carrière, mais oui, nous avons été en contact, et il me semble qu’il trouve que sa vie en ce moment est un peu difficile », a-t-elle confié au Guardian.

Adieu la chasse

En plus d’avoir quitté ses fonctions de membre senior de la famille royale, le prince Harry a aussi déménagé deux fois en moins de six mois. Le duc et la duchesse de Sussex ont tout d’abord vécu à Vancouver avec leur fils, Archie. Depuis plusieurs semaines, ils ont emménagé à Los Angeles. Et ce n’est pas tout. A en croire la célèbre spécialiste des primates, le prince Harry va faire une nouvelle concession pour Meghan Markle : remiser ses fusils de chasseur au grenier, « parce que Meghan n’aime pas la chasse ».

Si le prince Harry est opposé à la chasse aux trophées, son frère, le prince William, et lui n’ont pas échappé à la tradition familiale sur les terres de la reine depuis leur plus tendre enfance. Lors du Boxing Day (le lendemain de Noël qui est un jour férié au Royaume-Uni), toute la famille royale participe au Royal Boxing Day Shoot à Sandringham, qui consiste, entre autres, à chasser du faisan.