VIDEO. Selon Cary Joji Fukunaga, aucun changement ne sera apporté à « Mourir Peut Attendre », le nouveau James Bond

CINÉMA Le réalisateur est très content du résultat tel qu’il est

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Cary Joji Fukunaga
Le réalisateur Cary Joji Fukunaga — Armando Gallo / ZUMA / VISUAL Press Agency

Mourir Peut Attendre, le nouveau James Bond, aurait dû sortir ce mercredi 8 avril. Crise du coronavirus oblige, le film devrait trouver le chemin des salles au mois de novembre, un délai qui aurait pu laisser à la production le temps d’opérer quelques ajustements.

Mais il n’en sera rien, assure Cary Joji Fukunaga, le réalisateur du film très attendu.

« Même si j’aurais apprécié avoir plus de temps, nous avons posé nos stylos quand on a fini la post-production, heureusement avant que le Covid-19 ne mette fin à tout le reste », a-t-il déclaré en réponse à la question d’un internaute sur Instagram.

Satisfait

« Et même si Bond est un gros film, il faut équilibrer les coûts, a continué Cary Joji Fukunaga. Comme avec tout, on pourrait fignoler sans fin. Mais le film est génial tel qu’il est et j’espère que vous penserez la même chose quand vous le verrez. »

Il n’y a donc plus qu’à espérer que la vie sera revenue à la normale à l’automne pour enfin découvrir la dernière mission de Daniel Craig dans le costume de 007.