VIDEO. Coronavirus : Angelina Jolie s’inquiète pour les enfants victimes de violence pendant le confinement

VIOLENCES DOMESTIQUES L’actrice a rappelé que plus de 100 femmes par jour dans le monde sont tuées par leur conjoint et souvent sous les yeux de leurs enfants

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Angelina Jolie
L'actrice Angelina Jolie — Landmark/Starface

Le problème des violences domestiques pendant le confinement est pris très au sérieux, notamment par l’ ONU, qui a alerté sur « l’augmentation de la violence au sein des foyers ». Et Angelina Jolie de rappeler que, le plus souvent, ces violences se passent en présence des enfants.

« Isoler une victime de sa famille et de ses amis est une tactique bien connue de l’agresseur pour avoir le contrôle, ce qui signifie que la distanciation sociale, qui est nécessaire pour arrêter le Covid-19, alimentera aussi une augmentation directe des traumatismes et des souffrances des enfants vulnérables », a écrit l’actrice dans un article pour le Time.

Repérer les signes

La star de Maléfique, qui est également une envoyée spéciale de l’ONU, a rappelé que, les écoles étant fermées, les enfants n’ont plus personne vers qui se tourner pour donner l’alerte. Elle encourage donc le public à se renseigner sur les violences domestiques, apprendre à repérer les signes et les signaler.

« Même si nous sommes physiquement séparés les uns des autres pendant le confinement, nous pouvons appeler notre famille et nos amis, en particulier ceux qui se trouvent en position vulnérable et pour lesquels on s’inquiète. Nous pouvons apprendre à reconnaître les signes de stress et de violence domestique, savoir à quoi faire attention et comment le prendre au sérieux. Nous pouvons aider notre refuge local qui vient en aide aux victimes de violences domestiques », a-t-elle conclu.