Coronavirus : Marine Lorphelin, Miss France 2013, raconte son quotidien d'interne en médecine

EPIDEMIE Masque qui craque, rationnement des blouses, Miss France 2013, interne en médecine à l’AP-HP, raconte le quotidien des soignants face au coronavirus

F.H.

— 

Miss France 2013, Marine Lorphelin est également interne en médecine à l'AP-HP. Elle raconte son quotidien de soignante face au coronavirus sur les réseaux sociaux.
Miss France 2013, Marine Lorphelin est également interne en médecine à l'AP-HP. Elle raconte son quotidien de soignante face au coronavirus sur les réseaux sociaux. — JP PARIENTE/SIPA

Elle a commencé sa garde de 24 heures par un décès. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, Marine Lorphelin, Miss France 2013, raconte son quotidien d’interne en médecine sur son compte Instagram​. Dans sa story de jeudi, repérée par Paris Match, elle décrivait sa journée débutée par une mauvaise nouvelle suivie d’une autre. La jeune femme, future médecin affectée à l’AP-HP, raconte aussi les manques et les galères de matériel.

Sur son compte Instagram, Marine Lorphelin, Miss France 2013 et interne en médecine, raconte son quotidien de soignante face au coronavirus.

« Quand tu finis par agrafer les masques qui craquent par ce qu’il n’y en a pas assez. » Jeudi sur RTL, elle avait évoqué le rationnement également des blouses.

Dans un live sur le compte Instagram de Sylvie Tellier​, Marine Lorphelin a expliqué les difficultés qu’elle rencontre notamment « annoncer des mauvaises nouvelles aux gens, ce n’est forcément une chose avec laquelle je suis à l’aise ».

Dans cette période difficile, la Miss reçoit énormément de messages de soutien et d’encouragement de ses followers. Des messages qu’elle partage avec les soignants avec qui elle travaille.