VIDEO. Coronavirus : Shannen Doherty est furieuse contre ceux qui ne respectent pas les consignes sanitaires

TELE L’actrice de « Beverly Hills », atteinte d’un cancer du sein de stade IV, fait partie des personnes à risque concernant l'épidémie de coronavirus

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Shannen Doherty
L'actrice Shannen Doherty — AdMedia/Starface

Shannen Doherty a laissé éclater sa colère contre ceux qui se moquent des consignes sanitaires. Comme dans de nombreuses autres régions maintenant, la Californie a instauré des règles claires de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus dans la population. Cependant, l’actrice a pu constater que rares étaient les personnes qui les respectaient.

« Ces gens passent par le canyon jusqu’à Malibu. Ils ne font pas leurs courses alimentaires. Ils vont à la plage, en randonnée, etc. Est-ce si difficile que cela de rester chez soi à moins que vous n’ayez pas d’autre choix ??? Je le conçois pour ceux qui travaillent à l’hôpital ou dans les magasins alimentaires, à la station essence. Vous avez besoin de remplir le frigo ? Ok, mais aller à la plage ? Traîner à proximité rapprochée des autres ? Faire une randonnée avec des milliers d’autres ? Moi aussi j’aime prendre l’air. Je reste dans mon jardin. Loin des autres. Pourquoi ? Parce que j’adore ce monde et ce qui s’y trouve. Je fais ma part. Ces gens ne le peuvent-ils pas ? Désolée pour la diatribe », a-t-elle publié sur Instagram en légende d’une vidéo de la route filmée depuis sa voiture.

Shannen Doherty est d’autant plus concernée qu’elle est elle-même à risque d’attraper le coronavirus, souffrant d’un cancer du sein de stade IV.

Restez chez vous

Dans un autre post, la star de Charmed a listé toutes les personnes pour lesquelles elle reste chez elle et ne sort que par nécessité absolue. Tout d’abord pour ceux qui, comme elle, « se battent contre le cancer », mais aussi ses proches, elle-même aussi à cause de sa maladie, « et pour vous tous ».

Shannen Doherty a aussi rappelé qu’en restant chez soi, on protège « ceux qui sont en première ligne », comme « ceux qui travaillent dans les magasins d’alimentation, les docteurs, les hôpitaux ». « Je fais cela pour nous », a conclu la comédienne.