VIDEO. « Clairement, l’entreprise a encore du travail à faire », réagit George Clooney après les révélations sur Nespresso

CINÉMA Un reportage de Channel 4 révèle que certains fournisseurs de café font travailler des enfants

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur George Clooney
L'acteur George Clooney — Sarah Stewart/Starface

L’aspect « éthique » de Nespresso en a pris un sacré coup à la suite du reportage de l’émission Dispatches, qui sera diffusé sur Channel 4, au Royaume-Uni, la semaine prochaine. L’enquête révèle que certaines fermes de café du Guatemala où se fournit la marque font travailler des enfants. La réaction de George Clooney, visage de l’entreprise depuis plus de quatorze ans, n’a pas tardé.

« Ayant grandi sur une exploitation de tabac depuis mes 12 ans, je suis très au fait du problème complexe du travail des enfants dans l’agriculture. C’est pourquoi j’ai rejoint le conseil consultatif sur la durabilité de Nespresso il y a sept ans, aux côtés de la Rainforest Alliance, de Fair Trade International et de la Fair Labour Association, entre autres, dans le but d’améliorer la vie des agriculteurs », a déclaré l’acteur de Catch 22 dans un communiqué relayé par The Guardian. Avant de devenir acteur puis réalisateur, George Clooney travaillait dans la ferme familiale du Kentucky pendant les vacances scolaires.

Il poursuit dans son communiqué : « La simple vérité est que ce programme est extrêmement positif pour les producteurs de café du monde entier. Dans cette optique, il est également impératif que des journalistes d’investigation talentueux montrent au conseil d’administration où ils doivent encore réussir. Nous savions que c’était un grand projet quand il a commencé il y a sept ans, et honnêtement j’ai été surpris et attristé de voir cette histoire. Clairement, ce conseil d’administration et cette entreprise ont encore du travail à faire. Et ce travail sera fait. J’espère que ce journaliste continuera à enquêter sur ces conditions et à rendre compte avec précision si elles ne s’améliorent pas. »

Enquête interne

George Clooney siège également au comité consultatif pour le développement durable de Nespresso aux côtés des associations Rainforest Alliance et Fairtrade International. Il a salué le travail des journalistes d’investigation. « La vérification et la responsabilité des entreprises ne reposent pas uniquement sur l’entreprise elle-même, mais aussi sur des journalistes indépendants comme [Anthony] Barnett [le journaliste de Dispatches] pour que les promesses de tous soient respectées », a ajouté l’acteur.

De son côté, Nespresso, qui appartient au groupe Nestlé, affirme avoir stoppé net toute tractation avec les fermes impliquées et lancé une enquête interne.

« Tous les problèmes que nous découvrons seront traités sur le champ et des actions fermes seront prises. Nous travaillons avec Rainforest Alliance et Fairtrade International pour renforcer les bonnes pratiques de travail et un traitement équitable des travailleurs, ce qui comprend un enseignement sur les dangers du travail des enfants. Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éradiquer le travail des enfants. Ça n’a pas sa place chez nos fournisseurs », peut-on lire.