VIDEO. Universal confirme la perte des masters de 19 artistes dans l'incendie de ses entrepôts

MUSIQUE Le géant de la musique avait refusé de reconnaître officiellement l'étendue des dégâts

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Elton John sur la scène de la 92e cérémonie des Oscars
Le chanteur Elton John sur la scène de la 92e cérémonie des Oscars — PictureLux / Starface

Pour la première fois, Universal Music Group a été obligé de reconnaître la perte de trésors inestimables pour l’histoire de la musique. Des morceaux d' Elton John, R.E.M., Beck, Soundgarden, Sheryl Crow, ou encore Nirvana ont bien été détruits dans l'incendie d'un entrepôt en 2008. L’affaire n’a été révélée que l’année dernière, grâce à une enquête du New York Times Magazine.

On y apprenait que plusieurs milliers de masters originaux, stockés dans des entrepôts du géant de la musique, avaient été affectés par l’incendie. Jusqu’à présent, Universal n’avait rien reconnu officiellement, mais d’après Rolling Stone, après le dépôt d’une plainte groupée de plusieurs des musiciens concernés, l’entreprise a admis que 19 groupes ou chanteurs avaient bel et bien perdu des enregistrements originaux dans les flammes.

Perdus à tout jamais

Universal affirme que dans certains cas, comme pour R.E.M. ou Sheryl Crow, des enregistrements de remplacement existent et pourraient permettre de sauver les œuvres.

Malheureusement pour la plupart, on ne retrouvera plus jamais de trace de ces morceaux. Badmotorfinger, par exemple, album culte de Soundgarden, dont l’enregistrement stéréo original a disparu à tout jamais.

L'incendie dans les studios Universal provoqué par des ouvriers