VIDEO. Le médecin de Prince va devoir payer une amende de plus de 4.000 dollars

FALSIFICATION Le docteur Schulenberg a écrit une ordonnance au nom du garde du corps et qui était en fait destinée à l'artiste

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Prince sur scène au Madison Square Garden
Le chanteur Prince sur scène au Madison Square Garden — Imago / Panoramic / Starface

Le médecin qui a prescrit des antidouleurs à Prince juste avant sa mort va devoir payer plus de 4.000 dollars d’amende. L’interprète de Purple Rain est décédé à 57 ans le 21 avril 2016 d’une overdose accidentelle de Fentanyl, un opiacé considéré comme 50 fois plus puissant que l’héroïne. Depuis, les enquêteurs cherchent à déterminer comment la star s’est procuré cette substance très contrôlée.

D’après ABC News, quatre ans plus tard, et alors que le docteur Schulenberg a été blanchi de toute responsabilité dans la mort de l’artiste, le conseil des Médecins du Minnesota a malgré tout décidé de le sanctionner à hauteur de 4.648 dollars pour manquements à l’éthique professionnelle. Pas pour lui avoir fourni un autre médicament, l’Oxycodone, mais pour l’avoir prescrit au nom d’un autre patient : le garde du corps de Prince.

Dans un premier temps, le docteur Schulenberg, qui traitait Prince depuis plusieurs mois pour des douleurs à la hanche, avait affirmé qu’il ignorait que l’Oxycodone allait être remis à l’interprète de Peach, mais il avait décidé en 2018 de régler à l’amiable un procès au civil, moyennant la somme de 30.000 dollars. Toutes les charges au pénal contre le médecin avaient été abandonnées en novembre dernier. Contactée par l’agence de presse AP, l’avocate du médecin n’a pas souhaité commenter la nouvelle.