Harry et Meghan au Canada : 77 % des citoyens refusent de payer pour la sécurité du couple royal

MONARCHIE Seuls 19 % des contribuables canadiens interrogés sont d’accord pour assumer le coût de la sécurité du prince et de sa famille

20 Minutes avec agences

— 

Meghan et Harry vont vivre au Canada une partie de l'année.
Meghan et Harry vont vivre au Canada une partie de l'année. — Daniel Leal-Olivas/AP/SIPA

Une grande majorité de Canadiens voit d’un mauvais œil l’arrivée du prince Harry et de Meghan Markle sur leur territoire. selon un sondage de l’institut Nanos pour la chaîne CTV ? 77 % des citoyens ne veulent pas payer pour la sécurité du couple royal britannique.

Le duc et la duchesse de Sussex se sont récemment installés dans la banlieue de Victoria, en Colombie-Britannique. Mais n’étant pas présents comme représentants de la reine Elisabeth II, chef d’Etat en titre du Canada, les contribuables refusent de subir la note pour la sécurité du couple. Cette question n’a fait l’objet d’aucune annonce officielle. Les autorités ont juste indiqué que des discussions avaient lieu.

Une monarchie de moins en moins défendue

Seuls 19 % des Canadiens ne seraient pas hostiles à payer pour assurer la sécurité du couple. D’autre part, plus des deux tiers des Canadiens jugent que la vie privée du couple et de leur fils sera mieux respectée par les Canadiens qu’elle ne l’a été au Royaume-Uni. 71 % considèrent aussi que l’attention médiatique pour Harry et Meghan Markle sera nettement moins importante ou un peu moins importante que de l’autre côté de l’Atlantique.

Plus inquiétant peut-être à terme pour les monarchistes canadiens : seuls 32 % des sondés sont favorables sans réserve au maintien des liens avec la famille royale et du statut de monarchie constitutionnelle de leur pays. 28 % y sont favorables mais plus tièdement, et 35 % souhaiteraient plus au moins l’abolition des liens avec la monarchie britannique.