VIDEO. Le prince William déplore le manque de diversité aux BAFTA

CINÉMA Le duc de Cambridge a livré un discours engagé

Caroline Madjar

— 

Le prince William, duc de Cambridge
Le prince William, duc de Cambridge — Avalon / Starface

Le prince William a ouvert les BAFTA avec un discours fort. La cérémonie a été critiquée pour son manque de diversité cette année encore, un fait que n’a pas éludé le duc de Cambridge.

« Ici au Royaume-Uni et dans de nombreux autres pays dans le monde, nous avons la chance d’avoir des réalisateurs, acteurs, producteurs, cinéastes et techniciens incroyables – des hommes et des femmes de tous horizons et ethnies qui enrichissent nos vies à travers des films. Cependant, en 2020, et ce n’est pas la première fois ces dernières années, nous nous retrouvons à parler encore du besoin de faire plus pour s’assurer une diversité dans le secteur et dans le processus des récompenses – ce n’est tout simplement pas juste d’en être là aujourd’hui ! », a-t-il déclaré, comme le relaye People.

Un travail continu

Le prince William a ensuite pris la défense des dirigeantes des BAFTA, Pippa Harris et Amanda Berry, affirmant qu’elles « partagent cette frustration ». « Les BAFTA prennent ce problème au sérieux et, suite aux nominations de cette année, elles ont mis en place une analyse entière et minutieuse de la totalité du processus des récompenses pour tirer parti du travail existant et s’assurer que les opportunités sont accessibles à tous », a ajouté le fils du prince Charles.

Parmi les acteurs nommés cette année aux BAFTA, il n’y avait pas une personne de couleur, malgré les performances saluées par la critique de Jennifer Lopez dans Queens ou encore de Lupita Nyong’o dans Us et Eddie Murphy dans Dolomite is my name. Margot Robbie et Scarlett Johansson étaient, quant à elles, nommées dans deux catégories, Meilleure actrice et Meilleure actrice dans un second rôle.