VIDEO. Après s’être vanté de contrôler sa virginité, T.I. présente ses excuses publiques à sa fille

HIP HOP Les tests de virginité sont considérés comme un acte de violence par l’Organisation Mondiale de la Santé

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur T.I. et sa femme Tameka
Le rappeur T.I. et sa femme Tameka — Chris DELMAS / VISUAL Press Agency

La mort de Kobe Bryant avec sa fille de 13 ans dans un accident d’hélicoptère dimanche semble avoir provoqué une prise de conscience chez T.I. Juste après avoir rendu hommage à la légende du basketball sur Instagram, il a présenté ses excuses à sa fille pour son comportement. Pour rappel, le rappeur s’était vanté de faire vérifier la virginité de Deyjah, âgée de 18 ans, ce qui avait provoqué un tollé.

La pratique est en effet condamnée par l’Organisation Mondiale de la Santé. L’OMS rappelle qu’il s’agit d’une « pratique médicalement inutile et souvent douloureuse, humiliante et traumatisante » et d’une « violation des droits fondamentaux des femmes et des filles ».

Des excuses à sa fille… et sa belle-fille

L’interprète de Whatever You Like a publié plusieurs photos de lui et de sa fille, mais aussi de sa belle-fille, Zonnique, pour illustrer ses excuses publiques envers les deux jeunes femmes.

« Je vous aime toutes les deux plus que mon vocabulaire ne peut l’exprimer. Vous avez grandi sous mes yeux et êtes devenues des jeunes femmes brillantes, fortes et indépendantes. Je suis tellement fier de vous deux et je vous aime à l’infini, plus que vous ne le saurez jamais. S’il vous plaît, pardonnez-moi pour toutes mes imperfections qui ont causé des malentendus entre nous… », a-t-il écrit, avant d’ajouter qu’il sera toujours là pour elles.

Lorsqu’il avait déclaré faire contrôler l’hymen de sa fille par un gynécologue pour s’assurer de sa virginité, T.I. n’avait pas fait mention de sa belle-fille.