VIDEO. Monty Python : Terry Jones a fait don de son cerveau à la science

SCIENCE La star des Monty Python est morte le 21 janvier après un long combat contre la démence

20 Minutes avec agences

— 

Les Monty Python Terry Jones et Michael Palin
Les Monty Python Terry Jones et Michael Palin — Ash Knotek / Snappers / VISUAL Press Agency

Terry Jones n’avait rien laissé au hasard. Peu de temps après le diagnostic qui lui avait annoncé qu’il souffrait de démence frontotemporale (DFT), le Monty Python avait décidé, après une discussion avec sa famille et son médecin, de faire don de son cerveau à la science.

La famille de l’acteur, scénariste et réalisateur de la troupe culte a confirmé au Daily Telegraph que l’Instut de Neurologie de l’University College de Londres avait bien reçu l’organe, prélevé juste après sa mort. Ce don permettra de faire avancer la rechercher sur cette forme rare de la maladie, qui touche 4,6 millions de nouveaux patients chaque année et est en augmentation constante.

La bonne cause

Les premiers signes de démence étaient apparus chez Terry Jones pendant les répétitions des représentations de reformation des Monty Python en 2014. L’acteur toujours très professionnel avait du mal à se souvenir de ses répliques. Il avait été diagnostiqué quelque temps plus tard. Conscient que son mal était irréversible, il avait d’emblée pris des dispositions pour que sa mort ne soit pas vaine.

« Le nombre de choses que nous avons apprises en étudiant le cerveau est phénoménal. Avec la technologie, nous pouvons maintenant découvrir ce qui se passe dans chaque cellule. Nous pouvons aussi nous assurer que le diagnostic était correct » a déclaré le professeur Thomas Warner, neurologue, au Telegraph.