VIDEO. Jay-Z soutient une plainte contre les conditions de détention « inhumaines » dans des prisons du Mississipi

DROITS DE L'HOMME Le rappeur estime que les prisons de l’Etat américain sont « inhumaines »

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Jay-Z
Le rappeur Jay-Z — Angelika Warmuth/picture-alliance/Cover Images

Cinq détenus sont morts dans des prisons du Mississippi depuis le début de l’année… et Jay-Z ne pouvait plus rester inactif. D’après CNN, le rappeur milliardaire a décidé de payer les frais d’avocats de 29 prisonniers qui portent plainte contre l’Etat pour protester contre les conditions de détention catastrophiques qu’ils subissent.

« Alors que le Mississippi incarcère de plus en plus de gens, l’Etat a réduit de manière drastique les fonds alloués à ses prisons. Les détenus sont obligés de vivre dans l’insalubrité, ce qui met en péril leur santé mentale et physique », s’inquiètent les avocats dans un extrait de la plainte.

Rappeur engagé

Dans une lettre ouverte publiée le 9 janvier dernier et transmise au gouverneur du Mississippi, Team Roc, la branche philanthropique de Roc Nation, la société de Jay-Z, s’était déjà inquiétée de l' « inhumanité des conditions de détention ». « Nous ne pouvons pas traiter les gens de la sorte et il est temps de faire quelque chose pour changer », pouvait-on lire dans cette lettre.

Le rappeur a des raisons d’espérer : Tate Reeves, le nouveau gouverneur du Mississippi, a prêté serment ce mardi.