VIDEO. Eddie Murphy reconnaît que ses anciennes blagues dépassaient les limites

HUMOUR Le comédien s'est rendu compte que certains sketches des années 1980 étaient homophobes

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Eddie Murphy
L'acteur Eddie Murphy — Billy Bennight/AdMedia

Depuis peu, Eddie Murphy revient faire rire l’ Amérique, d’abord en récupérant le temps d'une soirée son fauteuil au sein de Saturday Night Live, et bientôt en retournant sur scène. Mais à l’interroger sur les grands spectacles qui ont marqué son apogée dans les années 1980, comme Delirious (1983), le comédien admet qu’il n’assume plus tout à fait ce qu’il racontait à l'époque. Certains de ses sketchs apparaissent, en effet, aujourd’hui comme tout simplement homophobes.

« J’ai revu des choses où je lance des blagues un peu gênantes, a admis Eddie Murphy lors d’un entretien accordé à l’émission de CBS Sunday Morning. Mais ça ne veut pas dire que je les renie. Je les apprécie encore. Et je regarde ça en ayant en tête le contexte de l’époque. Et en me voyant dire ça, je vois un peu l’enfant que j’étais. »