VIDEO. Pharrell Williams est victime d'un canular de très mauvais goût

MAUVAISE BLAGUE La police a débarqué chez le musicien

20 Minutes avec agences
— 
Le producteur Pharrell Williams
Le producteur Pharrell Williams — Matrix Media / Starface

La semaine des fêtes a très mal démarré pour Pharell Williams. Pas d’overdose de foie gras ou de champagne, mais une visite de la maréchaussée, intervenue chez le musicien suite à un canular téléphonique.

D’après TMZ, un mauvais plaisantin aurait en effet appelé la police, faisant état d’un mort par arme à feu chez l’interprète de Happy.

Un jeu dangereux

Les forces de l’ordre se sont donc déplacées pour constater qu’il n’y avait aucun cadavre sur les lieux ni aucun coup de feu, et qu’ils avaient été victimes d’un canular. Selon la publication, l’artiste n’était même pas présent sur les lieux lors de la perquisition.

Pharrell Williams est la dernière victime en date de ce genre de canular aux Etats-Unis. Plusieurs personnalités ont subi ce même genre d’appel malveillant, comme le PDG d'Instagram le mois dernier. Une pratique appelée « swatting » et passible d’une peine de prison aux Etats-Unis comme en France. Si Pharrell Williams s’en sort bien, d’autres ont perdu la vie à cause de ce genre de canular téléphonique.