Fin du plastique à usage unique : Pierre Niney dénonce un manque d'ambition du gouvernement sur Twitter

PAS CONTENT L'acteur de 30 ans s'est opposé à la Secrétaire d'état auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire sur Twitter

M. Lo.

— 

Pierre Niney n'est pas d'accord avec la politique du gouvernement.
Pierre Niney n'est pas d'accord avec la politique du gouvernement. — : Jacques BENAROCH/SIPA

L'Assemblée nationale a voté ce mardi matin dans la nuit l'interdiction des plastiques à usage unique d'ici 2040. Une mesure rapidement relayée avec fierté par Brune Poirson, Secrétaire d'état auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire et rapporteuse de la loi Antigaspillage

«Un signal très fort et concret que la France envoie ce soir à ses partenaires européens», a tweeté la Secrétaire d'Etat... Avant de s'attirer rapidement les critiques et remarques des internautes, pour qui la date de 2040 paraît bien lointaine. 

«Qu’est-ce qui justifie un délai si long ?!»

Parmi eux, un certain... Pierre Niney. L'acteur de Yves Saint-Laurent, âgé de 30 ans, a réagi ce mardi matin à cette annonce sur Twitter. «2040.... Qu’est ce qui vous échappe dans le terme URGENCE climatique ? Qu’est ce qui justifie un délai si long ?!»

Il a également retweeté le journaliste Hugo Clément, qui s'indignait à son tour de ce délai. 

Une transition «radicale, pas brutale»

La Secrétaire d'état n'a pas manqué de répondre à Pierre Niney, avec une vidéo d'elle-même à l'appui. «Bonjour, l'urgence écologique est bien au cœur de la Loi Antigaspillage. La réalité est malheureusement parfois plus complexe qu’elle ne peut le laisser penser à première vue», dit-elle en renvoyant vers une vidéo dans laquelle elle plaide pour une transition «radicale, pas brutale».

Mais Pierre Niney n'est pas de cet avis. «Si attendre 21 ans pour légiférer sur des problèmes mortels que l’on connaît depuis + de 50 ans est votre solution « radicale »... Alors il faut sans doute envisager la transition que vous appelez « brutale ».»