Miss Univers : Zozibini Tunzi, Miss Afrique du Sud 2019, l'emporte

CONCOURS La jeune femme noire de 26 ans a tenu un discours fort

M. Lo. avec AFP

— 

Zozibini Tunzi a été couronnée Miss Univers 2019.
Zozibini Tunzi a été couronnée Miss Univers 2019. — Frank Micelotta/Fox/Picturegroup/REX/SIPA

Zozibini Tunzi, Miss Afrique du Sud 2019, a été couronnée Miss Univers 2019 dimanche soir à Atlanta​, à l’issue d’une cérémonie où il a beaucoup été question du droit des femmes à disposer d’elles-mêmes.

La jeune femme noire de 26 ans, a terminé devant la concurrente de Porto Rico et celle du Mexique, dans un concours animé par le présentateur Steve Harvey, où un panel de sept femmes a jugé les candidates.

Chaleureusement applaudie

Miss Afrique du Sud a été chaleureusement applaudie après son dernier discours, une nouveauté dans la compétition, où elle a justement déclaré vouloir tout faire pour encourager les jeunes filles à prendre confiance en elles. « J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec mon type de peau et mon type de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle », a-t-elle regretté. « Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui », a-t-elle lancé sous les applaudissements du public.

La jeune femme a également déclaré que les jeunes filles d’aujourd’hui devaient apprendre « le leadership ». « C’est quelque chose qui a manqué aux filles et aux femmes pendant très longtemps, pas parce que nous n’en voulions pas, mais parce que la société avait décidé que nous n’étions pas faites pour cela. »

Cheveux au naturel

Zozibini Tunzi est la troisième Miss Afrique du Sud à remporter Miss Univers, et la première femme noire à être couronnée depuis l’Angolaise Leila Lopes, Miss Univers 2011. Elle est également la première femme noire à gagner la compétition avec ses cheveux crépus au naturel.

La jeune femme aux cheveux courts a battu plus de 90 autres candidates pour remporter ce 68e titre de Miss Univers, et succéder à Catriona Gray, Miss Philippines et Miss Univers 2018. Une des favorites avant le concours, Gazani Ganados alias Miss Philippines 2019, ne s’est pas qualifiée parmi les 10 finalistes. La Française Maëva Coucke y est parvenue, mais n’a pas atteint le « top 5 ».

Miss Birmanie a fait son coming-out

Miss Birmanie, Swe Zin Htet, a également été éliminée avant la finale, elle qui avait défrayé la chronique la semaine passée en devenant la première candidate ouvertement lesbienne, alors même que l’homosexualité est encore pénalisée en Birmanie. La jeune femme de 21 ans, qui sort avec une chanteuse birmane célèbre, Gae Gae, a fait son coming-out. "J’ai une plateforme via laquelle, si je déclare que je suis lesbienne, cela aura un impact fort sur la communauté LGBTQ en Birmanie, a-t-elle déclaré au magazinePeople. Mais ce qui est compliqué, c’est qu’en Birmanie, les personnes LGBTQ ne sont pas acceptées, regardées de haut par les autres et discriminées."