VIDEO. R. Kelly est accusé d’avoir corrompu un fonctionnaire pour épouser Aaliyah

MUSIQUE La chanteuse avait 15 ans au moment de leur union

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — Polaris / Starface

L’information divulguée dans le documentaire Surviving R. Kelly semble se confirmer au tribunal fédéral de Brooklyn : R. Kelly aurait bel et bien corrompu un fonctionnaire dans le but d’obtenir de faux papiers pour Aaliyah qui n’avait que 15 ans au moment de leur union. Comme le relaye le New York Times, le procureur accuse le chanteur d’avoir « soudoyé un employé gouvernemental le 30 août 1994 ».

Sur l’acte de mariage, publié il y a plusieurs années et datant du 31 août 1994, on pouvait voir que l’âge mentionné pour Aaliyah était 18 ans. R. Kelly avait 27 ans à l’époque.

Des années de suspicion

Aaliyah, qui est décédée dans un accident d’avion à l’âge de 22 ans en 2001, n’a jamais personnellement évoqué son union avec celui qui s’est occupé de sa carrière dès ses 12 ans – un mariage annulé par la suite par ses parents. Si R. Kelly a tout d’abord nié avoir épousé la chanteuse, ce n’est plus le cas aujourd’hui. « Ce que je comprends, c’est qu’elle n’a pas dit qu’elle avait 15 ans et pour pouvoir se marier, elle a menti sur son âge », avait déclaré son avocat, Steve Greenberg, dans Good Morning America.

Cette nouvelle accusation, qui tombe sous le coup de la prescription, vient compléter le dossier à charge pour racket auquel fait face l’interprète de Ignition à Brooklyn. Il est accusé d’avoir mis sur pied un système pour recruter des fans, la plupart du temps mineures, dans le but d’avoir des relations sexuelles avec lui, les faire voyager à sa demande à travers le pays et les forcer à suivre des règles humiliantes et abusives. Dans cette affaire, le chanteur de R&B est également accusé de kidnapping, de travail forcé, d’avoir transmis sciemment une MST à plusieurs partenaires et d’avoir produit de la pornographie infantile.

R. Kelly, qui a plaidé non coupable, est également mis en examen dans l’Illinois.

et dans le Minnesota, pour des faits impliquant à chaque fois des abus sexuels sur mineures.