VIDEO. Le retour des Pussycat Dolls fait grincer des dents

MUSIQUE Le « girls band » n’a pas fait dans la dentelle

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse des Pussycat Dolls Nicole Scherzinger
La chanteuse des Pussycat Dolls Nicole Scherzinger — L. Urman/Panoramic/Starface

Les Pussycat Dolls se sont reformées après dix ans d’absence, pour le bonheur de leurs fans, mais leur première prestation, durant la finale du télécrochet britannique X-Factor, n’a pas fait que des heureux.

La raison ? Les costumes mais aussi les danses suggestives du groupe, qui ont provoqué pas moins de 400 plaintes auprès de la chaîne, comme l’indique Ofcom, l’équivalent britannique du CSA. D’après un porte-parole de l’agence, les membres de l’Ofcom sont « à l’écoute des plaintes », mais doivent encore « déterminer s’il y a matière à enquêter ».

Nicole Scherzinger et ses acolytes pourront en tout cas se targuer d’avoir fait parler d’elles, pour leur première prestation après dix ans d’absence. Elles ont régalé leurs fans avec un medley de leurs tubes, tels que Don’t Cha ou encore Buttons. Comme le dit le proverbe : « il n’y a pas de bonne ou de mauvaise publicité, à l’arrivée, tout est publicité. »