La chanteuse de K-pop Goo Hara est morte à l’âge de 28 ans

DECES Les causes de son décès ne sont pas encore connues, mais les fans craignent un suicide de la star

V. J.

— 

La chanteuse Goo Hara, ici lors d'un événement de charité en 2015 à Séoul, a été retrouvée morte chez elle le 24 novembre 2019.
La chanteuse Goo Hara, ici lors d'un événement de charité en 2015 à Séoul, a été retrouvée morte chez elle le 24 novembre 2019. — SIPANY/SIPA

La star de la K-Pop Goo Hara, ex-membre du groupe KARA, a été retrouvée morte dimanche chez elle à Séoul en Corée du Sud, a annoncé la police locale. Elle avait 28 ans. Les causes du décès ne sont pas encore connues, l’enquête est en cours, mais beaucoup de fans craignent un suicide. En effet, la chanteuse avait fait une tentative en mars dernier, après que son ex-petit ami lui a fait du chantage, la menaçant de s’en prendre physiquement à elle et de mettre en ligne une sextape​.

View this post on Instagram

잘자

A post shared by 구하라 (@koohara__) on

Une idole s’est suicidée en octobre

De 2008 à 2015, Goo Hara a fait partie du girls band KARA, avant de se lancer dans une carrière solo à succès, avec plusieurs singles ainsi que des rôles sur le petit et grand écran. Mais la star a fait aussi l’actualité pour sa vie privée, qu’il s’agisse du chantage, puis de la condamnation de son ex-petit ami, mais aussi le suicide d’une autre idole, Sulli, dont elle était très proche.

Ces dernières années, l’industrie de la K-pop est frappée par différents scandales et faits divers, entre suicides, dépressions et cyberharcèlements, révélant un milieu toxique derrière le glamour de ses stars et de leurs chansons.