VIDEO. Sacha Baron Cohen accuse les géants du Web de diffuser des fake news volontairement

POLEMIQUE L'acteur estime que les sites sont responsables du contenu qu'ils hébergent

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Sacha Baron Cohen
L'acteur Sacha Baron Cohen — AdMedia/Starface

Sacha Baron Cohen ne s’est sans doute pas fait des amis chez Facebook, Twitter et  Google. L’acteur et comique a livré un discours enflammé pendant une conférence de l’ADL, l' Anti-Defamation League, une ONG qui défend les intérêts des juifs aux Etats-Unis. Il y explique pourquoi selon lui, les géants du Web propagent la haine et la division en ligne.

« Quand on y pense, Facebook, YouTube, Google, Twitter et les autres atteignent des milliards de gens. Les algorithmes utilisés par ces plateformes amplifient le contenu qui maintient l’intérêt des gens et qui suscite notre outrage et notre peur », a-t-il expliqué, relayé par CNBC.

Fake news à volonté

Mais Sacha Baron Cohen ne s’arrête pas là et il accuse carrément les sites de diffuser des fake news sciemment dans le but de générer des clics.

« C’est pour ça que les fake news font de meilleurs chiffres que les vraies informations. Parce que les études prouvent que les mensonges se propagent plus vite que la vérité. Et ce n’est pas surprenant que la plus grande machine de propagande au monde ait répandu la plus vieille théorie conspirationniste de l’histoire : le mensonge selon lequel les juifs seraient dangereux », a ajouté l’interprète de Borat.

Facebook, Google et YouTube n’ont fait aucun commentaire pour l’instant.