VIDEO. Scandale des admissions universitaires : Lori Loughlin plaide une nouvelle fois non coupable

FRAUDE L’actrice et son mari risquent 50 ans de prison

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lori Loughlin entourée de ses filles Olivia (gauche) et Bella (droite)
L'actrice Lori Loughlin entourée de ses filles Olivia (gauche) et Bella (droite) — AdMedia/Starface

Lori Loughlin et son mari Massimo Giannulli font face à de nouvelles accusations. Leurs avocats ont dû se représenter devant la barre afin de se les voir notifier et y répondre. Et c’est encore non coupable que le couple a plaidé.

Lori Loughlin et Massimo Giannulli ont déjà été inculpés pour avoir payé 500.000 dollars de pots-de-vin afin de faire entrer leurs deux filles à l’université de Californie du sud (USC). Le procureur a ajouté un nouveau chef d’inculpation pour conspiration en vue de corrompre un programme fédéral, comme le relaye NBC News.

Pas toute seule

Outre Lori Loughlin et Massimo Giannulli, 10 autres parents ont vu de nouvelles charges s’ajouter à leur inculpation initiale. Tous ont décidé de plaider non coupable des charges retenues contre eux dans ce scandale des admissions universitaires. Ils risquent jusqu’à 50 ans de prison s’ils sont reconnus coupables, comme le rappelle Forbes.

Felicity Huffman, elle aussi impliquée dans cette fraude nationale, vient d’effectuer sa peine de 11 jours de prison (sur les 14 initialement requis) et a commencé ses 250 heures de travaux d’intérêt général. L’ancienne star de Desperate Housewives, également condamnée à payer 30.000 dollars, avait choisi de plaider coupable pour avoir payé 15.000 dollars afin de gonfler les notes de sa fille à l’examen d’entrée d’une grande université.