VIDEO. Meghan Markle dévoile le contenu de la lettre à son père à l’origine du procès contre les tabloïds

FAMILLE ROYALE On y apprend notamment que, loin de dénigrer son père, elle s’inquiète pour lui et lui offrait son aide

20 Minutes avec agences

— 

Meghan, duchesse de Sussex
Meghan, duchesse de Sussex — Stephen Lock / Polaris / Starface

Meghan Markle a apporté de nouvelles pièces au procès qu’elle intente à l’éditeur du MailOnline et du Mail on Sunday, Associated Newspaper, pour avoir publié sans son accord une lettre « tronquée » envoyée à son père. La duchesse de Sussex avait déjà expliqué, par le biais de ses avocats, avoir porté plainte pour atteinte à la vie privée. En cause également, tout ce qui avait été « omis sciemment ou supprimé » dans ce courrier qu’elle avait adressé à Thomas Markle Sr..

Concernant ce qui n’apparaissait pas dans la publication de l’époque du Mail on Sunday et du MailOnline, il s’agit des inquiétudes développées par Meghan Markle à l’attention de son père, atteint d’une maladie du cœur, mais aussi de la façon dont les tabloïds le manipulent. « Les parties supprimées démontrent que la plaignante tient à son père et aux autres, et est également inquiète de la façon dont les tabloïds britanniques exploitent son père. (…) Depuis très longtemps, elle s’occupe de la santé de son père et essaye de trouver des solutions aux problèmes de santé », peut-on lire dans la plainte que s’est procuré la Press Association. La plainte affirme également que c’est l’épouse du prince Harry qui a contacté son père avant son mariage, et non l’inverse, pour « s’assurer qu’il pouvait venir » et « le protéger ».

Baby shower, coût des rénovations… La duchesse joue carte sur table

Par ailleurs, la plainte pointe d’autres rumeurs que la duchesse de Sussex dément. Ainsi, la baby shower du petit Archie n’aurait pas coûté 300.000 dollars et « a été organisée par l’une de ses meilleures amies d’université ».

Meghan Markle a ajouté que la rénovation de Frogmore Cottage ne comprend pas de baignoire « à 6.500 dollars », ni d’isolation acoustique pour se préserver du trafic aérien « à 650.000 dollars », ni de studio de yoga, d’orangeraie ou encore d’un court de tennis. Seuls les jardins ont été réaménagés, la cuisine rénovée, et la maison dispose dorénavant d’une énergie verte.

Bruce Willis a honte de sa fille… William et Harry s’éclatent en célibataires…