VIDEO. Selon un nouveau document, Suge Knight serait responsable des meurtres de Tupac et Notorious B.I.G.

RAP Une retranscription entre le FBI et l’acteur Tom Sizemore, affirmant avoir des informations, a été trouvée par le producteur du film « City of Lies »

20 Minutes avec agences

— 

Le producteur Suge Knight
Le producteur Suge Knight — ZUMA / VISUAL Press Agency

C’est un document choc qui s’est retrouvé entre les mains du producteur Don Sikorski, lorsqu’il effectuait des recherches pour le film City of Lies (sorti en 2018) et qui revient sur les assassinats de Tupac et Notorious B.I.G.. Il s’agit de la retranscription, datant de 2004, d’une conversation entre l’acteur Tom Sizemore et des agents du FBI. L’acteur de Tueurs nés affirme que Suge Knight, alors à la tête du label Death Row Records de 2Pac, a orchestré l’assassinat des deux stars du rap.

Selon cette retranscription publiée par le Sun, Tom Sizemore est prêt à faire parler Suge Knight et porter un micro. L’acteur y affirme également avoir rencontré le directeur de label lors d’une réunion des alcooliques anonymes et qu’un membre d’un gang, qu’il nomme « 8-Ball », lui a confié, lors d’une soirée en boîte de nuit en 2001, que c’est bien Suge Knight qui a orchestré les deux assassinats.

Affaires non résolues

Ce n’est pas la première fois que le nom de Suge Knight ressort dans les meurtres de Tupac et Notorious B.I.G. survenus respectivement en 1996 et 1997. L’ancien chef du FBI à Los Angeles, Phil Carson, depuis à la retraite, a également mené une enquête dans laquelle il dénonce la corruption policière au sein du LAPD qui a empêché la résolution des deux meurtres.

Le but du producteur de City of Lies, en produisant ces documents, est d’encourager des témoins à parler. « Quand je faisais mes recherches, j’étais vraiment désabusé, parce qu’au final, quelqu’un est mort – Biggie – et ces documents existent mais personne ne semble s’en soucier assez pour les lire et les rendre public. Je ne suis qu’une personne, mais en diffusant ces documents, je veux encourager d’autres personnes à se plonger dedans », a expliqué Don Sikorski au Sun.

Suge Knight, qui a toujours nié une quelconque implication dans les meurtres des deux rappeurs, purge actuellement une peine de 28 ans de prison pour la mort d’un homme survenue en 2015 pendant le tournage d’un clip promotionnel du film sur N.W.A., Straight Outta Compton. Les meurtres de Tupac et Notorious B.I.G. sont toujours des affaires non résolues.

Producteurs américains: entre bling bling et bang bang