Héritage de Johnny Hallyday: Vers un accord à cause des millions d'euros de dettes du chanteur ?

FAMILLE Johnny Hallyday laisserait derrière lui un patrimoine estimé à 40 millions d'euros, mais aussi 30 millions de dettes, ce qui pourrait amener les deux clans à trouver un accord

V. J.

— 

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday à l'enterrement à Paris de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017
Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday à l'enterrement à Paris de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017 — Francois Mori/AP/SIPA

Laeticia Hallyday et les enfants du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, seraient-ils en train de négocier un accord ? Les discussions auraient repris depuis plusieurs semaines selon les informations de BFM TV, suite à l’apparition de nouveaux éléments. En fait des millions d’euros de dettes. Si le patrimoine de Johnny Hallyday est estimé à 40 millions d’euros (sa villa de Saint-Barthélemy, celle de Marnes-la-Coquette, ses deux maisons de Los Angeles, des biens mobiliers…), son ardoise fiscale s’élèverait à 30 millions d’euros, selon une source proche du dossier citée par la chaîne info.

En effet, malgré son statut de résident fiscal suisse puis américain, le chanteur devait toujours payer des impôts sur ses revenus générés en France. Mais à partir de 2007, il a essayé d’échapper au fisc via un montage d’optimisation fiscale et s’est fait attraper. Or, selon la loi française, ses héritiers récupéreraient aussi sa dette, dont les pénalités et intérêts continuent de courir.