VIDEO. Amber Heard accuse Johnny Depp d’avoir acheté le silence de témoins

JUSTICE L’actrice a assigné les anciens gestionnaires de l’acteur pour qu’ils dévoilent leurs livres de comptes

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Amber Heard
L'actrice Amber Heard — Vincenzo Landi/MD Foto/Ipa Agencey/Starface

Amber Heard a assigné la société TMG afin d’accéder aux comptes de Johnny Depp. L’entreprise de management s’est occupée des affaires de l’acteur entre 1999 et 2016 et la comédienne veut prouver qu’il a payé des témoins pour acheter leur silence. Les ex-époux sont de nouveau en procès, depuis que Johnny Depp a porté plainte pour diffamation contre la star d’Aquaman. Cette dernière s’était présentée comme une victime de violences conjugales dans un article du Washington Post.

« TMG a payé des millions de dollars à plusieurs membres de l’équipe de M. Depp », des personnes qui, explique-t-elle dans l’assignation que s’est procuré The Blast, vont se retrouver en position de témoin dans l’affaire qui les oppose.

« TMG était au courant que M. Depp a usé de violence envers Mlle Heard et qu’il a fait pression sur ses employés pour faire de fausses déclarations publiques afin de démentir ces faits », a déclaré Roberta Kaplan, l’avocate d’Amber Heard, à la publication.

Jusqu’au bout

Le patron de TMG, Joel Mandel, est également cité. Amber Heard affirme dans son assignation qu’il était totalement au courant, notamment que « Depp a violemment frappé Heard pendant un incident survenu aux alentours de 2014 ».

TMG, de son côté, a refusé de publier les comptes de son ancien client, expliquant que cela serait « trop fastidieux pour retrouver tous les documents ». Amber Heard a fait appel à un juge de Los Angeles pour l’y contraindre et offre de payer le coût de la recherche à TMG.

Le procès en diffamation doit avoir lieu en février prochain dans l’Etat de Virginie, où a été publié l’article incriminé.