VIDEO. Charlotte Gainsbourg défend les méthodes de travail de Lars Von Trier

CINÉMA L’actrice n’a pas commenté les accusations portées par Björk contre le réalisateur

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Charlotte Gainsbourg
L'actrice Charlotte Gainsbourg — Laurent Guerin/Eliot/Starface

Charlotte Gainsbourg a pris la défense du réalisateur Lars Von Trier. L’actrice a accordé un long entretien au Guardian dans lequel elle aborde plusieurs sujets, dont son travail avec le réalisateur accusé de harcèlement sexuel par Björk – accusations qu’il a niées. Si le cinéma du réalisateur est décrit comme « misogyne » ainsi que le rappelle le quotidien britannique, la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin considère que c’est tout le contraire.

« Il donne aux femmes des rôles tellement forts. Comment peut-il être misogyne s’il dépeint les femmes de cette façon ? », questionne celle qui a joué dans Nymphomaniac, entre autres.

En confiance

Questionnée sur les accusations portées par Björk, Charlotte Gainsbourg a préféré répondre en détaillant le processus créatif avec Lars Von Trier. « C’est vrai que Von Trier vous pousse dans des endroits très sombres. Mais c’est ce que je recherche dans ce métier – je veux que quelqu’un me pousse dans des endroits où je ne suis pas allée, qui sont difficiles, où je me sens mal à l’aise », détaille-t-elle, avant de donner un exemple plus concret.

« Je lui ai dit que la seule chose qui me mettait mal à l’aise, c’était mes seins. Donc il a dit OK et j’ai porté un t-shirt tout le temps (pendant les scènes de sexe). Je lui ai fait confiance », a-t-elle ajouté.