VIDEO. Naomi Campbell en veut à la mode... Bruce Springsteen répond à Donald Trump...

FIL DES STARS Toute l’actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences

— 

La top Naomi Campbell
La top Naomi Campbell — Landmark/Starface

25 octobre 2019

Naomi Campbell n’a pas aimé être la « caution noire » dans les défilés à ses débuts

Naomi Campbell est devenue une référence et une icône de la mode. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Dans une interview pour le Wall Street Journal, la top est revenue sur ses débuts, où elle avait l’impression d’être « la caution noire » de certains créateurs en manque de diversité.

«Je sais ce que c’est que d’être la caution noire et c’est un sentiment désagréable d’être la seule mannequin noire sur un défilé de 70 mannequins. C’était inconfortable, je n’ai pas aimé ça », s’est elle souvenue. Et si la pratique, qui consiste à avoir un ou deux mannequins de couleur pour ne pas être taxé de racisme a tendance à disparaître, la top model explique que certaines maisons sont encore à la traîne. En revanche, elle refuse de les nommer.

Selena Gomez parle de Justin Bieber dans son album, mais pas que

Bruce Springsteen répond à Donald Trump

Bruce Springsteen n’est toujours pas fan de Donald Trump. Le chanteur, interviewé par Gayle King sur CBS, est revenu sur les attaques du chef de l’Etat, lors d’un meeting en début de mois, au cours duquel il avait déclaré ne pas avoir besoin du soutien « du petit Bruce Springsteen ». Manifestement peu amusé par les déclarations du président américain, le Boss a répliqué.

« C’est inquiétant vous savez. On vit dans une période effrayante. La direction de cette nation a été abandonnée à quelqu’un qui n’a aucune idée de ce que ça veut dire. On a quelqu’un qui ne comprend pas la signification profonde de ce que c’est qu’être Américain », a déclaré le chanteur.