VIDEO. Scandale des admissions universitaires : Lori Loughlin face à de nouvelles charges

FRAUDE L'actrice continue de plaider non-coupable de corruption pour avoir fait entrer ses filles dans une université prestigieuse

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lori Loughlin entourée de ses filles Olivia (gauche) et Bella (droite)
L'actrice Lori Loughlin entourée de ses filles Olivia (gauche) et Bella (droite) — AdMedia/Starface

Les charges s’accumulent encore pour Lori Loughlin. D’après le  Time, la star de La Fête à la Maison et son mari, Mossimo Giannulli, font partie des 11 parents inculpés ce mardi pour de nouvelles accusations. En plus de « blanchiment et association de malfaiteurs en vue de transférer des fonds dans un but frauduleux », l’actrice peut désormais ajouter « association de malfaiteurs pour corruption de programmes fédéraux ».

Concrètement, elle risque cinq ans de prison supplémentaires. Sachant qu’elle était déjà passible de 40 ans de prison, l’ardoise s’allonge.

Jamais craquer

Lori Loughlin et son époux sont accusés d’avoir payé 500.000 dollars pour que leurs deux filles intègrent la très prestigieuse université de Californie du Sud (USC), en 2016 et 2017. Avec ces nouvelles accusations, le procureur en charge de l’affaire, Andrew Lelling, essaie surtout d’accentuer la pression sur tous les parents qui, comme Lori Loughlin, continuent de plaider non-coupable.

L’actrice Felicity Huffman, elle aussi accusée d’avoir soudoyé des employés pour faire entrer sa fille à l’USC, a plaidé coupable en mars dernier et a fini par écoper de deux semaines de prison, qu’elle est en train de purger.