VIDEO. Pharrell Williams n'assume plus «Blurred Lines»

MUSIQUE Le titre paru en 2013 avait soulevé la polémique pour le sexisme apparent de ses paroles

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Pharrell Williams
Le chanteur Pharrell Williams — Zuma / Starface

Déjà en 2013, le titre Blurred Lines, interprété par Pharell Williams aux côtés de Robin Thicke, avait soulevé la polémique. Tout le monde se souvient du clip où les deux artistes dansaient avec des mannequins topless tout en chantant : « I know you want it (Je sais que tu en as envie) ». Impensable de nos jours. De fait, Pharell Williams n’assume plus le titre.

Mais comme il l’a expliqué dans un numéro de GQ justement consacré aux nouvelles masculinités, il avait eu du mal a faire admettre à l’époque que le morceau n’avait rien de sexiste à ses yeux. « Quand la chanson a commencé à poser problème, je me suis demandé pourquoi, a affirmé l’artiste. Il y a des filles qui aimaient vraiment le titre et qui ressentaient son énergie. Et les paroles – I know you want it –, des femmes les chantaient tout le temps. »

Une subite prise de conscience

Aux dires de Pharell Williams, il n’aurait compris la portée sexiste des paroles que bien après. L’artiste n’aurait pas vu le mal, tout simplement parce qu’il n’est pas du genre à « profiter d’une femme ».

« Je me suis rendu compte qu’on vit dans une culture machiste dans ce pays, a déclaré Pharell Williams. Mais je ne m’étais pas rendu compte que mes chansons y participaient. Ça m’a stupéfié. »