VIDEO. Tricky est toujours aussi dévasté par la mort de sa fille

DEUIL Mina Topley-Bird, la fille de l'artiste, est morte à 24 ans il y a cinq mois

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Tricky
Le chanteur Tricky — Nancy KASZERMAN / ZUMA / VISUAL Press Agency

C’est une blessure dont Tricky ne se remettra, sans doute, jamais. A l’occasion de la sortie de son autobiographie, Hell is Round the Corner, le chanteur est revenu dans le Guardian sur la mort de sa fille Mina, survenue en mai dernier, et sur sa vie depuis. Pour le pionnier du trip-hop, tout a changé après cette tragédie.

« Un des plus gros problèmes avec ma fille, c’est que je n’ai jamais autant aimé quelqu’un. J’étais là le jour de sa naissance. Et d’un seul coup je me suis mis à ressentir des choses. C’était trop pour moi (…) J’ai perdu des gens avant, comme mes grands-mères, mais je m’en suis remis », a démarré l’artiste, très ému.

Tout est différent

« Mais c’est différent cette fois-ci. Tout semble différent, même la musique ne sonne pas pareil. J’ai l’impression de devenir fou. J’étais à Islington [un quartier de Londres] l’autre jour et j’espérais la voir, j’espérais qu’elle allait venir me voir », a ajouté Tricky.

Une enquête sur les circonstances du décès de la jeune femme de 24 ans est toujours en cours et les conclusions doivent être rendues ce mois-ci. Mina était la seule fille de Tricky, qu’il avait eue avec la chanteuse Martina Topley-Bird, comme lui collaboratrice de Massive Attack.