La chanteuse Sia dévoile être atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos

MALADIE Une maladie génétique rare qui provoque de nombreuses douleurs chroniques

C.W.

— 

La chanteuse Sia.
La chanteuse Sia. — Joel Ryan/AP/SIPA

Une courageuse révélation. La discrète chanteuse Sia a dévoilé sur Twitter être atteinte d’une maladie génétique rare : le syndrome d’Ehlers-Danlos. Touchant notamment les tissus conjonctifs, la maladie provoque de nombreuses douleurs chroniques.

La « maladie du chewing-gum »

« Je voulais juste dire à tous ceux qui souffrent, physiquement ou psychologiquement, que je vous aime, a écrit la chanteuse sur le réseau social. Continuez d’avancer. La vie est dure, putain. La douleur est démoralisante, mais vous n’êtes pas seuls. » Comme l’explique le Huffington Post, le syndrome d’Ehlers-Danlos, regroupe plusieurs maladies génétiques qui ont pour point commun de provoquer des anomalies de la matrice extracellulaire, le « tissu conjonctif » qui permet de maintenir les cellules entre elles. Une personne sur 5.000 dans le monde serait atteinte par cette maladie que l’on nomme parfois la « maladie du chewing-gum » qui provoque notamment une hyperlaxité articulaire, une fragilité des tissus et une hyperélasticité de la peau.