Thom Yorke se décrit comme un « hypocrite du changement climatique »

ENVIRONNEMENT L’artiste prend l'avion trop souvent pour être crédible sur ce plan

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur de Radiohead, Thom Yorke
Le chanteur de Radiohead, Thom Yorke — Degun / Starface

Thom Yorke s’est lui-même qualifié d’« hypocrite » vis-à-vis de son engagement pour le climat. Comme il l’a expliqué lors d’un passage au micro de l’émission de la BBC Desert Island Discs, le leader de Radiohead est en contradiction totale avec son militantisme pour le climat alors qu’il prend très souvent l’avion.

« La chose avec laquelle j’ai toujours lutté, c’est que si je fais campagne sur le changement climatique, je dois prendre l’avion pour mon travail. Je suis conscient d’être un hypocrite, mais… qu’est-ce que vous voulez y faire ? On peut agir à son niveau, mais les vraies choses doivent arriver au parlement des Nations Unies, et maintenant. Nous n’avons plus le temps », a-t-il déclaré.

Quelques gestes de générosité

Tom Yorke est connu depuis longtemps pour son engagement en faveur de l’environnement. Il s’est d’ailleurs montré généreux envers des organisations telles que Greenpeace ou encore Friends of the Earth. A ce titre, il avait évoqué l’idée, selon Dazed, de partir en tournée en train avec son groupe pour réduire leur empreinte carbone… avant d’admettre que c’était impossible.

Toutefois, en juin dernier, le groupe a choisi de proposer à la vente les 18 heures de démos de leur album de 1997 OK Computer et d’en reverser les profits à l’organisation Extinction Rebellion.