VIDEO. Le père de Britney Spears ne sera pas poursuivi pour violence contre son petit-fils

AFFAIRES FAMILIALES L'ex-mari de la chanteuse l'accusait d'avoir frappé l'adolescent

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Mario Santoro/AdMedia/Starface

Jamie Spears s’en sort bien. Soupçonné d’avoir violenté son petit-fils, le père de Britney Spears a été blanchi par le bureau du procureur du comté de Ventura.

« Nous avons enquêté sur les allégations d’abus physiques par Monsieur Spears. Après avoir examiné les preuves, nous avons déterminé qu’elles sont insuffisantes pour établir un crime », peut-on lire dans un communiqué.

Fin août, Kevin Federline, l’ex-mari de la chanteuse et père de ses deux fils, avait déposé une main courante contre Jamie Spears, l’accusant d’avoir frappé Sean, 14 ans. L’altercation aurait eu lieu chez le grand-père lui-même, alors que les enfants étaient censés être gardés par leur mère.

Pas contente

D’après plusieurs sources citées par E! News, Britney Spears elle-même aurait été horrifiée par la nouvelle et en voudrait beaucoup à son père. « Elle ne veut pas que Jamie les traite comme ça ni leur enseigne la discipline de cette manière-là », a déclaré une proche de la star à la publication.

Quelques jours après l’incident, Jamie Spears s’est retiré du tutorat de sa fille, qu’il avait pris en charge depuis 2008. Officiellement, il a invoqué des « raisons de santé personnelles ».