Ariane Carletti : Sa fille en colère contre les « personnes sans cœur » qui profitent de la mort de sa mère

COUP DE GUEULE Éléonore Sarrazin, la fille d’Ariane Carletti du « Club Dorothée », a fait savoir sa colère quant aux personnes qui surfent sur la mort de la comédienne

C.R.

— 

Ariane et Dorothée, accompagnée de Patrick, Corbier et Jackie
Ariane et Dorothée, accompagnée de Patrick, Corbier et Jackie — GROUPE AB

Alors que cela ne fait pas encore une semaine qu’Ariane Carletti est décédée, la fille de la comédienne a pris du temps pour mettre les choses au clair concernant la médiatisation de la mort de sa mère. Éléonore Sarrazin, l’une des stars de Plus belle la vie, a dévoilé un long message sur son compte Instagram.

« L’histoire de la fin de vie de ma petite maman a été récupérée par certains qui ne l’entouraient plus depuis un bon bout de temps. Nous souhaitons le plus possible nous protéger des paroles des gens en manque de médiatisation », écrit-elle. Dans son message, Éléonore Sarrazin reproche notamment à un média, auquel elle a accordé une interview après la mort de sa mère, d’avoir enregistré sa conversation téléphonique sans en être « mise au courant » au préalable.

View this post on Instagram

—>

A post shared by Eleonore Sarrazin (@leo_saca) on

Profanation de sépulture

« Je sais qu’il y a une place bien spéciale, pleine de lumière, pour tous ceux qui capitalisent sur l’événement le plus dur de ma jeune vie, et qui ne se sont déplacés à la cérémonie en son honneur que pour se faire photographier, ou distribuer des cartes de visite », ajoute-t-elle sur Instagram. Elle parle notamment de personnes qui sont venues « se cacher derrière une sépulture pour prendre des photos de la cérémonie », en toute discrétion.

La comédienne termine son message avec quelques mots d’espoir, « il ne reste que la peine, l’amour, la paix et le repos », assure-t-elle. « Elle était la personne la plus joyeuse, courageuse, empathique et drôle que j’ai connue » conclut-elle, préférant laisser de côté les « personnes sans cœur » qui profitent de la médiatisation d’Ariane Carletti pour faire du buzz.