VIDEO. Après le scandale du jet privé, le prince Harry défend le tourisme durable

ENVIRONNEMENT L'époux de Meghan Markle fait amende honorable

20 Minutes avec agences
— 
Le prince Harry arrivant à la présentation de son projet de tourisme durable, Travalyst, à Amsterdam
Le prince Harry arrivant à la présentation de son projet de tourisme durable, Travalyst, à Amsterdam — Starface

Le prince Harry a été mis à mal par la polémique causée par son utilisation du jet privé d'Elton John, et, peut-être pour faire oublier cette turbulence, il se lance dans la promotion du tourisme durable. Son initiative a été baptisée «Travalyst».

Le but est « d’améliorer la préservation et la protection de l’environnement et d’aider les communautés locales à développer leur économie en encourageant le tourisme durable dans l’industrie du voyage », peut-on lire dans un communiqué.

Ce programme est lancé en partenariat avec les agences de voyages Booking.com, TripAdvisor, Ctrip ou encore Skyscanner.

Défense

Attaqué pour avoir pris un jet privé avec son épouse Meghan Markle, le prince Harry s’était défendu, expliquant qu’il prenait des vols commerciaux pour 99 % de ses (très nombreux) déplacements en avion.


« Je passe 99 % de ma vie à voyager sur des vols commerciaux, et parfois, il y a une occasion qui nécessite l’opportunité d’assurer la sécurité de ma famille », avait-il déclaré.