« Des blonds maléfiques à la vision étriquée et aux propos d’un autre temps ! » : Emma Thompson se lâche sur Marine Le Pen et Boris Johnson

PRENDS TOI CA L’actrice Emma Thompson, connue pour ses engagements, tacle dans une interview donnée au « JDD » les personnalités d’extrême droite dont Marine le Pen et Boris Johnson

O.S

— 

Emma Thompson à l'avant-première de Bridget Jones Baby
Emma Thompson à l'avant-première de Bridget Jones Baby — WENN

Alors qu’elle incarne, dans la série  Years and years le rôle d’une femme d’affaires qui se lance en politique et à l’extrême droite, dans la réalité, l’actrice  Emma Thompson n’hésite pas à donner son avis sur les membres de ce parti.

Disponible sur myCanal et diffusée sur Canal+ dès le 2 septembre, cette série donne un Royaume-Uni, fragilisé par le Brexit et une crise d’immigration massive. C’est dans ce contexte que Vivienne Rook, incarnée par l’actrice britannique de soixante ans Emma Thompson, prend de la puissance et défend des opinions radicales sur l’immigration et la géopolitique.

« Je maudis notre nouveau Premier ministre, un menteur pathologique doublé d’un gros porc »

Ce personnage est bien différent de l’actrice : interviewée par le JDD, elle revendique son opposition à la politique de l’extrême-droite. « J’incarne Vivienne Rook, une politicienne d’extrême droite très controversée. Un croisement entre Marine Le Pen et Boris Johnson, des blonds maléfiques à la vision étriquée et aux propos d’un autre temps ! ». Elle ne s’en tient pas là et en profite pour tacler le nouveau premier ministre britannique, « un menteur pathologique doublé d’un gros porc ».