VIDEO. Booba vs Kaaris: Après l’annulation par les autorités suisses, Booba ne lâche pas l’affaire

SURENCHERE Le « duc de Boulogne » dit n’avoir reçu aucune notification des autorités suisses

20 Minutes avec AFP

— 

Le rapeur français Booba. (archives)
Le rapeur français Booba. (archives) — SADAKA EDMOND/SIPA

Ce n’est peut-être pas fini. Celles et ceux qui se sentaient orphelins après l’annulation du combat fixé au 30 novembre entre Booba et Kaaris vont pouvoir respirer : sur son compte Instagram le « duc de Boulogne » annonce que lui et l’organisation du combat n’ont reçu aucune notification de l’annulation par la salle, la St-Jakobshalle, dans le canton de Bâle-Campagne, en Suisse.

Booba affirme que l’organisation a bien respecté toutes les conditions fixées par les autorités locales. Cela alors que le département d’éducation du canton, qui possède la salle de spectacles, a annoncé l’annulation pour des raisons de sécurité avoir consulté les polices locale et régionale.

View this post on Instagram

#Repost @shc_mma ・・・ Restez connectés !

A post shared by KOPP92i (@boobaofficial) on

Si le rappeur francilien pense qu’il y a encore un espoir d’organiser ce combat comme prévu en Suisse, il prépare aussi l’option cela laquelle cela ne serait pas possible. Il affirme que le combat avec Kaaris ne sera de toute façon pas annulé, « n’en déplaise à nos détracteurs ». Il précise qu’il tiendra informé ses fans.