Gérard Depardieu claque la porte du festival de Ramatuelle

CLASH Importuné par des caméras lors de sa venue, Gérard Depardieu a décidé de quitter le festival de Ramatuelle

A.D.

— 

L'acteur Gérard Depardieu.
L'acteur Gérard Depardieu. — Daina Le Lardic/Isopix/SIPA

Un coup de gueule à sa façon. Gérard Depardieu était l’invité du festival de Ramatuelle ce week-end pour y interpréter des chansons de Barbara. Il a quitté précipitamment le festival, importuné par des caméras, selon les informations de Var Matin.

Un « couvre-feu médiatique total » avait été imposé et l’équipe du festival « était réduite à un comité ultra-restreint “sans film ni photos” », indique le quotidien régional. Une équipe de journalistes du festival a cependant approché l’acteur pour l’interviewer. Gérard Depardieu n’a visiblement pas apprécié leur caméra, ni le drone qui avait filmé son spectacle.

« C’est un truc de malades. Ils m’ont énervé ! »

« Non, non, non, Je ne fais plus rien ! C’est un truc de malades. Ils m’ont énervé ! C’est quoi cette caméra qui a capté ? Je ne veux pas de ça. En plus on ne m’avertit pas », s’est énervé Gérard Depardieu dans les colonnes de Var Matin.

Et d’ajouter : « Il y a même des gens comme Guillaume Nicloux (le réalisateur de Thalasso, le prochain film avec l’acteur qui sort le 21 août) qui sont prêts à filmer le spectacle et que j’ai envoyés chier ! Et là je vois une caméra qui se balade… Je veux pas ! Ça ne m’intéresse pas ces choses-là. Faut tout détruire. M… ! Allez on se barre ! » Gérard Depardieu a conclu en citant Barbara : « Il y a un moment où c’est mal élevé de se montrer en photo. » Gérard Depardieu a donc fui le festival et a boudé le dîner de clôture.