Meghan Markle virée de la famille royale chez Madame Tussauds

SEPARATION La statue de cire Meghan Markle vient d’être séparée de celle du prince Harry au musée Madame Tussauds à Londres, une décision qui divise outre-Manche

A.D.

— 

Meghan Markle et le prince Harry à Londres.
Meghan Markle et le prince Harry à Londres. — Nils Jorgensen/Cover Images/SIPA

Une décision qui divise les Britanniques. Les statues de cire du prince Harry et de Meghan Markle du musée Madame Tussauds à Londres ont été récemment séparées. Il n’est désormais plus possible de se faire photographier en compagnie des doubles de cire du couple.

La statue de cire de Meghan Markle avait fait son apparition dans la célèbre institution britannique en mai dernier après « quelque six mois de travail », selon Stephen Mansfield, l’un des sculpteurs ayant travaillé à sa réalisation. Une décision prise après l’annonce des fiançailles le 27 novembre 2017.

Les doubles du duc et la duchesse de Sussex étaient jusqu’alors réunis avec la famille royale. Depuis le début de la semaine, le prince Harry se situe au balcon royal, près de sa famille – la reine, le prince Charles, le prince William et Kate Middleton tandis que l’ex-héroïne de Suits se trouve dans une pièce qui rassemble des stars du show-business, tels que les époux Victoria et David Beckham ou son amie Priyanka Chopra.

« On a voulu refléter son statut de célébrité »

« Chez Madame Tussauds, nous sommes toujours à l’écoute de ce que les gens pensent de leurs stars préférées. Meghan continue de se forger sa vision moderne de membre de la couronne et on a voulu refléter son statut de célébrité. Ce ne sera pas forcément pour toujours, et nous ne séparons pas notre couple bien aimé ! On donne juste l’occasion à Meghan de se mêler à son cercle plus familier de célébrités », a expliqué au Daily Express le patron du célèbre musée londonien.

Alors que selon les informations dévoilées par le Daily Mail, Meghan Markle insiste pour être systématiquement assise à côté de son mari dans les dîners officiels, la voici séparée de son bien-aimé. Une décision très critiquée outre-Manche et qualifiée de «  coup publicitaire ».