VIDEO. Les Etats-Unis ont fait pression sur la Suède pour libérer A$AP Rocky

MUSIQUE Le gouvernement de Donald Trump a fait savoir qu’il y aurait « des conséquences négatives »

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur A$AP Rocky
Le rappeur A$AP Rocky — Andrea Raffin / KIKAPRESS / VISUAL Press Agency

Donald Trump s’est vraiment investi pour obtenir la libération d’ A$AP Rocky, détenu en Suède pendant un mois après une bagarre de rue. Tellement, qu’il était prêt à provoquer un incident diplomatique.

Selon les informations du NBC News, le gouvernement des Etats-Unis a envoyé une lettre signée par Robert O’Brien, spécialisé dans les prises d’otages. « Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique veut résoudre cette affaire aussi vite que possible afin d’éviter d’éventuelles conséquences négatives dans les relations bilatérales entre les USA et la Suède », peut-on lire dans le courrier, daté du 31 juillet, obtenu par la chaîne américaine.

Pas impressionné, mais…

La procureure générale de Suède, Petra Lundh, a répondu le lendemain aux autorités américaines pour leur rappeler que la justice de son pays était indépendante et qu’elle ne pouvait pas interférer dans une affaire en cours. Le lendemain pourtant, ASAP Rocky était libéré de prison, après avoir témoigné à la barre lors d’un procès de trois jours.

Tout n’est pas réglé pour autant pour le rappeur. Le juge en charge de l’affaire doit rendre son verdict le 14 août prochain.